1.

Thérapie EMDR

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) a été développée par Francine Shapiro, psychologue américaine. Elle a trouvé un moyen très simple de stimuler un mécanisme d’auto-guérison présent en chacun de nous.

Ce mécanisme neuro-émotionnel déclenché par les mouvements oculaires permet de dépasser des vécus traumatiques non digérés responsables de divers symptômes, parfois très invalidants. 

A ce jour, la thérapie EMDR a fait l’objet de nombreuses études scientifiques internationales. Elle est reconnue dans le traitement du trouble de stress post traumatique par l’OMS (2013), l’INSERM (2004 et 2015) et la Haute Autorité de la Santé (2007).

L'EMDR,

comment ça marche ?

La connaissance que nous avons actuellement du fonctionnement cérébral ne permet pas d’expliquer avec certitude les mécanismes de la thérapie EMDR, pas plus que ceux d’une autre thérapie.

 

Ceci étant, nous pouvons avancer l’hypothèse que les traumas ou les expériences négatives de la vie bouleverseraient le système de traitement de l’information par le cerveau

 

En effet, lorsqu'il y a un traumatisme, toutes les informations spécifiques à l'événement négatif sont stockées de manière fragmentée (des images, des sons, des odeurs,...) au niveau cérébral, ce qui empêcherait son intégration dans la mémoire de manière adaptée et sa résolution adaptative.

A travers les stimulations bilatérales alternées, l'EMDR viendrait remettre en route le traitement de l'information qui serait resté « bloqué », permettant à toutes les composantes du souvenir traumatique d'être réunies et intégrées dans la mémoire autobiographique.

Pour aller plus loin

doctolib.jpg